Menu

La mort bégaye – Martine Birobent et Paul Poule

Le 11 janvier 2016, Martine Birobent apprend la nouvelle de sa maladie. Peu de temps plus tard, elle sait que celle-ci est déjà parvenue à un stade palliatif, que la vie lui file entre les doigts. Rapidement, ses médiums d’affection : le bois et la scie à chantourner, lui deviennent hors d’atteinte. Ses forces lui échappent.

Mais Facebook lui permet de découvrir les photographies de Chien Fer, puis la poésie de Paul Poule. Kenny Ozier-Lafontaine (Paul Poule), antillais et lyonnais d’adoption, qui collabore de façon soutenue avec divers artistes des arts visuels. Son travail sans filtre, anarchiste et d’une beauté violente séduit Martine qui le contacte pour amorcer sa dernière œuvre qui n’a pas de titre et que j’appellerai «La mort bégaye».

birobent_la-mort-begaye

Marie Degrendel et Hélène Deslières nous permettent aujourd’hui de voir quelques-uns des derniers dessins de Martine Birobent réalisés en binôme avec Paul Poule qui en signe les textes.

Dans le cadre des «Fenêtres qui parlent» 2016 et des Journées de la culture du Québec, le 4402 rue Marquette accueille trois des six binômes Birobent-Poule ainsi que trois grandes têtes de résine sur perches réalisées par Martine Birobent en 2003 pour le projet de art car Un dimanche à la campagne.

Chronologie d’un grand départ…
5 février 2016 – J’ai dormi dehors (AUCUN SANGLOT) (FENÊTRE GAUCHE)
11 février 2016 – LA MORT BÉGAYE
19 février 2016 – Naturopathie (TANT PIS – TANT MIEUX) (FENÊTRE DROITE)
26 février 2016 – Nuit (Dernier tableau acrylique couleur)
4 mars 2016 – OUI, mais je peux encore peler des patates! (PORTE)
11 mars 2016 – Se dissout (DÉCOUDRE LA TERRE ROUGE)
18 mars 2016 – LE LIVRE DE MARTINE (Dernier dessin)
30 mars 2016 – Martine a recours à l’aide médicale à mourir…

Biographie de Martine Birobent – http://www.birobent.com/cv/
Biographie de Kenny Ozier-Lafontaine (Paul Poule)
http://www.terreaciel.net/Kenny-Ozier-Lafontaine

Partager →
Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire