Menu

La jambe coupée

Le documentaire « Birobentesque » est en préparation. Lors de la Outsider Art Fair de New-York 2017, 7 pièces de Martine Birobent seront présentées sur le Stand 32 de Galerie Polysémie et de La Galerie des Nanas. Voici un extrait tirée d’une entrevue réalisée par Esteban Obi Kang à la Galerie Coeur au Ventre de Lyon en octobre 2015, cinq mois avant le décès de Martine.

Dans « La jambe coupée » Martine Birobent parle du rôle joué par la création pour permettre de passer outre un viol de l’âme, une blessure qui ne guérit jamais.

A severed leg won’t ever grow back, a wounded soul won’t heal. Martine Birobent tells us how creation can help. Extract from a documentary film to be released in 2017.

Martine Birobent – La jambe coupée from Martine Birobent on Vimeo.

Partager →
Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire